La crise d’un enfant de 4 ans : comment y faire face ?

Les enfants passent inévitablement par différentes phases de développement, autant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Il arrive très souvent que des changements soient accompagnés par des comportements insupportables (mesure à prendre face à un enfant turbulent). La crise des enfants de 4 ans est connue pour être un véritable calvaire pour les parents. Entre toutes les crises de nerfs et toutes les oppositions à répétition, il est très facile de se sentir totalement dépassé. Heureusement, il existe plein de solutions pour faire passer cette période le plus calmement possible.

Quelles sont les causes possibles de la crise des enfants de 4 ans ?

Tous les parents vous le diront, les enfants entre 2 et 4 ans sont absolument insupportables. La période des 4 ans a même obtenu le joli nom de fucking four auprès des Anglo-saxons. Cette période se caractérise par certains comportements, comme :

  • les crises de nerfs ;
  • les bouderies ;
  • les interminables négociations ;
  • toute forme d’opposition à l’autorité.

crise enfants 4 ansC’est aussi à cet âge-là que les parents remarquent que leurs enfants se mettent très souvent à mentir pour couvrir des bêtises, ou à les manipuler pour obtenir certaines choses. Tous ces comportements sont en fait tout à fait normaux. C’est une phase qui fait partie du développement de l’enfant, les parents sont les seuls à subir cette crise de plein fouet. Elle est due au fait que le vocabulaire de l’enfant s’élargisse de plus en plus et qu’il prenne conscience de son individualité. C’est pour ça qu’il veut à tout prix s’affirmer et s’opposer à ses parents autant qu’il le peut.

Comment faire pour y remédier ?

Cette phase de la petite enfance n’est pas censée s’éterniser. Il faut donc être très patient pour pouvoir supporter cette période. Lorsqu’on a affaire aux petits caprices de ses enfants, on peut être très tenté d’appliquer des méthodes héritées de notre éducation. Pourtant, les cris, les punitions à répétitions et ignorer les colères de son enfant ne sont pas forcément les bonnes méthodes pour résoudre ce genre de problèmes. Il faut donc s’y prendre autrement. L’éducation positive peut être une des solutions à envisager.

Eviter les caprices en faisant les courses

On a tous vu ou connu des scènes d’enfants qui font tout un tapage dans un supermarché parce que leurs parents leur refusent des friandises. Il faut comprendre que les enfants ne sont pas les êtres les plus patients au monde. À cet âge-là, ils ont encore beaucoup de mal à supporter la frustration. En plus, les enfants peuvent être un peu trop stimulés dans ce genre d’environnement. La meilleure stratégie à adopter, c’est d’occuper le petit autant que possible. Il est conseillé de lui demander d’aider à choisir les fruits et les légumes et d’autres produits comme un grand. D’un côté, ça va lui donner l’opportunité de choisir et de contrôler certaines choses, et d’un autre, ça va l’empêcher de faire des caprices pour des bonbons.

Comment faire face aux colères ?

La crise des 4 ans se caractérise aussi par des colères qui sont assez difficiles à gérer. Les enfants de 4 ans n’ont pas encore tousrelax crise enfant les outils pour pouvoir s’exprimer, même verbalement. Quand ils ont du mal à extérioriser ce qu’ils ressentent, ça finit souvent en colère. Dans ce genre de cas, beaucoup de parents perdent patience et somment leur enfant de se taire, le punissent ou ignorent les cris. Pourtant, c’est typiquement ce qu’il ne faut pas faire. Si on voit qu’un enfant fait souvent des crises de nerfs, la meilleure des solutions, c’est de les laisser passer calmement. Ignorer la crise ne fera qu’aggraver la situation, alors il vaut mieux attendre calmement pas loin de son enfant. Une fois que l’enfant a commencé à se calmer, on peut lui faire un câlin. Ça va libérer de l’ocytocine dans son corps, ce qui va lui permettre de bien se calmer.

Ne pas céder

Les négociations à répétitions peuvent être usantes à la longue. Pour beaucoup de parents, le choix le plus facile à faire, c’est de céder. Or, cela mène bien trop souvent à la catastrophe. À chaque fois que l’enfant essaye de négocier, il faut y mettre un terme immédiatement. Une autre tactique très efficace pour éviter toute forme de contestation, c’est de donner le choix aux enfants. Comme ça, ils auront l’impression d’avoir du pouvoir et ils apprécieront grandement le fait de pouvoir prendre des décisions comme des grands. Adopter une communication bienveillante avec votre enfant peut vous aider à franchir un cap.

crise enfants 4 ans

(Visited 30 times, 1 visits today)