Quels sont les avantages et les risques du cododo ?

Le concept du cododo soulève de nombreux désaccords chez les professionnels de la petite enfance. Devriez-vous dormir avec votre bébé ou c’est à éviter ? La réponse à cette question est loin d’être tranchée. En France, le cododo ne fait pas partie des habitudes les plus répandues. Cette pratique est d’ailleurs n’est pas toujours bien acceptée, et ce, par crainte du danger encouru à savoir : un risque d’étouffement ou d’écrasement du bébé, la crainte d’une relation parents/enfants trop forte au dépend de celle du couple… Dans cet article, nous allons voir ce que le cododo signifie comme pratique, ainsi que ses avantages et inconvénients.

Le cododo : de quoi s’agit-il ?

cododo avantagesUne pratique qui s’est peu à peu répandue chez les Français, on parle ici de cododo. Depuis quelques années, plusieurs mamans font du cododo une véritable légion. Le concept est simple : partager le lit ou la chambre avec son bébé. Grâce à une telle pratique, la mère peut répondre, sans perdre de temps, aux besoins alimentaires de son bébé, sans pour autant sortir de son lit.

Ainsi, l’allaitement peut être rendu plus facile. La maman peut aussi garder un œil sur son petit, notamment quand celui-ci est encore un nourrisson. Comment se pratique le cododo ?

Dans certains cas, le bébé est placé dans le lit parental, soit entre les deux parents, soit sur un côté de celui-ci. Dans d’autres cas, les parents installent un lit prévu à cet effet à proximité de la mère afin que le bébé puisse s’endormir séparément, mais sans être loin des parents, bien au contraire.

Quelles sont les règles que les parents doivent suivre ?

Afin que le cododo soit le plus sécurisé possible, certaines règles de base doivent être respectées pour assurer la protection du bébé :

  • équipez-vous correctement : en raison de sa taille minuscule, le bébé peut être bloqué entre le lit et le matelas, ou encore le mur. Il est impératif alors de bien vous équiper ! Optez de préférence pour un matelas rigide et plat et un lit peu élevé. Placez plusieurs oreillers par terre, en guise de précaution,
  • veillez à ce que la température de la chambre soit correcte : dans une chambre à coucher, le thermomètre doit indiquer une température entre 16° et 18°. Pas une température plus basse ou plus élevée,
  • aérez les lieux : afin de préserver les petits poumons du nourrisson, il faut veiller à améliorer la qualité de l’air dans la pièce. Quant aux fumeurs, ne fumez pas à l’intérieur,
  • ne laissez pas les animaux domestiques approcher le bébé : même si vous êtes persuadé que votre animal de compagnie ne blessera personne, il est préférable de lui interdire de coucher auprès de votre enfant,
  • vêtez votre bébé convenablement : il faut éviter de trop habiller votre enfant. Ce dernier ne doit pas être couvert de vêtements plus lourds que les vôtres,
  • veillez à ce qu’il ne soit pas enveloppé dans une couette : utilisez la turbulette ou la gigoteuse,
  • ne pas pratiquer le cododo lorsque les bébés souffrent de maladies ou sont prématurés.

Les avantages et les risques du cododo

avantages et inconvénientsDormir en compagnie de son bébé ou à proximité est-il judicieux ou mauvais ? Nous vous proposons ici quelques arguments qui vous permettront de vous décider.

Les avantages du cododo

Les supporters du cododo indiquent que son principal atout est d’encourager la pratique de l’allaitement maternel. Du côté de la maman, celle-ci s’avère plus facile et lui permet de capter au plus vite les manifestations du bébé en cas de faim. Par ailleurs, l’OMS encourage les parents à placer leur bébé dans leur chambre durant les six mois suivant sa naissance.

Une autre bonne raison soulevée par les défenseurs de cette pratique est que celle-ci resserrera davantage le lien maternel. Et ce contact peut rassurer les mamans soucieuses de la distance qui les sépare de leur bébé durant la nuit.

Les risques du cododo

Dans le camp de ceux qui sont contre le cododo, la cause fondamentale qui les inquiète est toujours le risque d’étouffement auquel est exposé l’enfant en dormant dans le même lit que ses parents. En effet, le parent qui est plongé dans un sommeil lourd risque de ne plus se rappeler que le bébé se trouve près de lui. Le risque d’étouffement peut être aussi provoqué par la présence de coussins, draps ou couvertures.

Selon les spécialistes de la petite enfance, le lit parental n’est pas sûr surtout quand le bébé peut bouger librement et pourrait donc tomber et être gravement blessé.

Explication sur les avantages risques cododo

(Visited 10 times, 1 visits today)