Le coussin de colère Montessori

Les enfants peuvent parfois ressentir des sentiments que les parents ne comprennent souvent pas et qui se traduisent par un changement dans leur comportement qui ne leur ressemble pas. Tout se passe à l’intérieur. Expliquer que son cœur bât plus vite que d’habitude pour un enfant lorsque ce dernier se retrouve dans une situation de peur, d’inquiétude ou bien lorsqu’il est fâché contre quelqu’un, n’est pas une chose si évidente. Tous ces sentiments que l’enfant ressente sont tout à fait naturels mais le comportement qu’il en sort ne l’est pas forcément.

Un enfant a toujours le droit d’être fâché et d’éprouver des sentiments de colère. Cependant, il y a des manières pour exprimer sa colère et qui sont importantes à savoir pour votre enfant.

Comment un enfant peut-il exprimer sa colère ?

Plusieurs outils vous permettent de discipliner au mieux votre enfant d’une manière plus positive. Ils s’agit de moyens alternatifs qui vont lui permettre d’exprimer sa colère sans avoir de mauvais comportements pour autant. Soulager sa colère d’une façon adéquate est important dans l’éducation de l’enfant.

Différentes façons utiles pour un enfant pour qu’il puisse exprimer ses sentiments et les extérioriser existent aujourd’hui et sont fortement conseillées par les thérapeutes, telles que :

  • le fait de dire où de raconter ce qui ne va pas, l’enfant doit être mis en confiance par le parent,
  • s’exprimer à travers une activité artistique, chanter ou jouer avec des instruments de musique,
  • l’expression de sa colère à travers le dessin, illustrer sa colère sur une feuille pour qu’elle disparaisse petit à petit,
  • Découvrir les meilleures activités Montessori pour les enfants.
  • et enfin, faire sortir toute sa colère en tapant dans un coussin.

Pourquoi taper dans un coussin pour que l’enfant fasse sortir sa colère ?

le coussin est un outil très souvent recommandé par les thérapeutes pour les enfants qui souffrent d’états colériques assez importants. Cette colère finit par les dépasser, car bien évidemment l’enfant ne sait où se mettre ni comment prendre réellement conscience de sa colère. Donc, il lui est quasiment impossible de savoir la gérer ou bien la contrôler. Un enfant, en général, ne sait même pas définir ce qui se passe en lui, ni exprimer ses sentiments correctement. Ceci est tout à fait normal, car à un âge aussi jeune personne ne peut jamais tout comprendre sur soi. L’outil en question et sur lequel on a parlé précédemment n’est autre que le coussin de colère.

Un coussin de colère est souvent proposé pour que les enfants en situation de nervosité lui tapent dedans afin de dégager une partie ou peut être même toute la colère qu’ils gardent au fond d’eux mêmes. Cela au lieu de s’exprimer en cassant des objets dans la maison et en faisant n’importe quoi qui finit par mettre les parents en colère à leur. Ces derniers doivent tout d’abord analyser la situation et bien comprendre que son enfant est en colère. Il en a le droit et on peut rien n’y faire, car ce sont des choses qui arrivent et c’est normal. Il est préférable de donner à son enfant un coussin qu’il va utiliser pour faire sortir toute cette colère et de l’exprimer en lui tapant dessus au lieu de cogner tout ce qui bouge.

Le coussin de colère Montessori

La technique Montessori a été inventée par des mamans qui ont eu des difficultés à gérer les crises de colère de leurs enfants et, donc, ont envisagé le coussin de colère. Il s’agit d’un coussin de colère utilisé chez les enfants qui ont 3 ans et plus. Son utilisation peut être arrêtée lorsque l’enfant arrive à un âge où il peut comprendre sa colère et contrôler ses émotions. Celui-ci peut être déposer dans un endroit calme dans la maison ou bien dans la chambre de l’enfant afin qu’il puisse avoir un refuge où il pourra se calmer et tempérer cette colère.

Comment présenter le coussin de colère Montessori son enfant ?

Quand l’enfant est dépassé par ses émotions et en cas d’insécurité, il va pouvoir serrer son coussin de colère très fort pour extérioriser sa rage ou sa peur. Demandez à votre enfant de s’asseoir sur le coussin de colère pour qu’il puisse bien réfléchir avant d’agir et de canaliser sa colère. Expliquez lui que dans ces cas-là, il doit prendre un petit temps au lieu d’évacuer sa colère n’importe comment et qu’il peut toujours parler à son coussin et lui raconter ce qui ne va pas, si jamais il ne veut pas parler à un parent et préfère rester seul.

(Visited 79 times, 1 visits today)