Quels sont les différents types des jeux des émotions pour enfants ?

En grandissant, un enfant apprend plusieurs choses en explorant le monde à travers ses sens, avec lesquels il découvre et s’informe sur ce qui l’entoure. Cependant, il existe des jeux éducatifs pour l’aider à en savoir davantage sur les divers éléments qui composent sa vie. Parmi ces derniers, il y a les jeux des émotions qui sont très efficaces pour permettre à votre enfant de comprendre ses émotions, de les connaitre, de les identifier, de savoir les gérer (à cet égard, le yoga pour enfant est très efficace), les exprimer ou de s’en débarrasser.

Les jeux des émotions aident votre enfant dans sa vie quotidienne. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs jeux des émotions.

Jeux des émotions : quel est leur intérêt ?

Un enfant ressent des émotions depuis tout petit. Ces dernières évoluent au fil du temps. Les jeux des émotions permettent à votre enfant d’en apprendre plus sur ses émotions et de les comprendre afin d’en prendre conscience et pouvoir décrire ce qu’il ressent en s’exprimant par de la tristesse, le dégoût, la colère, la douleur, etc.

C’est des exercices importants que l’enfant doit faire en grandissant, car ses émotions évoluent avec lui. En plus des émotions primaires qu’il ressent, il va commencer à développer des sentiments pour d’autres personnes. Il est, cependant, essentiel que l’enfant sache ce qui se passe en lui pour mieux gérer ses ressentis.

C’est un moyen de guider votre enfant dans son développement émotionnel, afin qu’il ne se perde pas face à toutes les émotions qu’il ressente.

Jeux des émotions : quels sont les différents types ?

Il y a un grand nombre de jeux des émotions auxquels peuvent jouer vos enfants. Vous avez seulement à choisir celui qui vous convient le plus et que vous trouvez à votre goût et, surtout, qui plait à votre enfant. Parmi les jeux des émotions existants, en voici quelques-uns qui font partie des meilleurs :

Memory

Il s’agit d’un jeu de société qui va aider votre enfant à décrire ce qu’il ressent avec des mots plus appropriés. De la même manière, il va apprendre à parler de ses émotions plutôt que les intérioriser et à les garder pour lui. En jouant à ce jeu, vous pouvez ajouter une règle en plus pour chaque nouvelle partie que vous entamez, par exemple :

  • à la première partie : dès que vous trouviez une paire, votre enfant doit mimer l’émotion qui s’y trouve ;
  • à la seconde partie : dès que vous tombiez sur une paire, votre enfant doit interpréter une scène qui exprime l’émotion en question, comme la honte d’avoir….. ;
  • à la troisième partie : dès que vous tombiez sur une paire, votre enfant doit décrie une situation dans laquelle il a ressenti la même émotion.

Il est conseillé de jouer à ce jeu avec votre enfant afin qu’il se rende compte qu’il n’est pas le seul à ressentir ces émotions, et que vous aussi ça vous arrive d’avoir honte, peur, d’être triste, etc.

Le Ballon des soucis

Dans ce jeu, on a recours le plus souvent à la sophrologie qui aide à faire disparaître toutes les émotions négatives que votre enfant ressente, comme la tristesse, la colère, etc. Vous pouvez aussi y jouer vous en tant qu’adulte, car il est également efficace pour les adultes.

Vous pouvez avoir recours aux jeux des émotions quand vous êtes en colère, par exemple. En effet, vous constaterez que toutes vos émotions négatives finissent par partir et laisser place à des émotions plus joyeuses. Vous vous sentirez tous les deux beaucoup plus calmes.

Les cartes-colère

Ce jeu permet de prendre conscience de ce qui ne va pas dans la vie de notre enfant. Il est alors préférable de prêter attention à votre colère pour comprendre ce qui ne va pas, plutôt que de l’ignorer, car il se peut qu’elle revienne encore plus puissante que ce qu’elle n’était déjà.

Exprimer et extérioriser la colère que vous ressentez est bien, sauf quand vous la dirigez vers quelqu’un d’autre. A ce moment là, c’est plus problématique qu’autre chose.

Dans ce jeu des émotions, il existe huit cartes-colère qui permettront à votre enfant de choisir la manière d’exprimer sa colère, tout en évitant de vous taper ou de vous crier dessus, comme par exemple :

  • crier dans une pièce plus adaptée ;
  • couper du papier en plusieurs morceaux ;
  • exprimer sa colère par le dessin.
(Visited 17 times, 1 visits today)