Que faire quand j’ai l’impression de ne plus supporter mes enfants ?

Une situation assez souvent rencontrée est bien celle de la maman, dans de rares cas du papa, qui affirme ne plus supporter ses enfants et qui ne cesse de s’en plaindre. En effet, le stress, la fatigue, la pression du travail ou même la charge à la maison sont ce qui fait entrer une mère dans un cercle vicieux sans même qu’elle s’en rende compte. Celle-ci ne prend plus soin d’elle et n’a plus de temps libre à consacrer à son bienêtre personnel. Elle compte uniquement les heures qu’il lui reste pour effectuer toutes les tâches dont elle est responsable. Par conséquent, cette situation finit par la dépasser et son lien avec son enfant commence à se dégrader petit à petit. Parfois, elle peut même atteindre une situation extrême du burn-out.

Pour quelles raisons vous ne supportez plus vos enfants ?

parental burn outIl s’agit d’une situation que rencontrent les parents lorsqu’ils sont vraiment dépassés et n’arrivent plus à gérer leur vie ni celle de leurs enfants. Les jours commencent à passer sans qu’ils s’en aperçoivent et ces derniers expriment le fait de ne plus supporter leurs enfants. Ne vous inquiétez pas et arrêtez de culpabiliser ! Il s’agit bien d’une situation très fréquente et vous n’êtes pas les seuls à vous sentir ainsi. Plusieurs témoignages de parents affirment qu’ils n’arrivent plus à contrôler cette situation et qu’elle ne leur convient pas du tout et qu’ils ne se sentent plus dans un état d’équilibre et de stabilité. Un parent veut toujours être synonyme du parent parfait, aimant, calme, attentionné et surtout patient. Les enfants ne le savent peut-être pas, mais les parents ne peuvent jamais tout contrôler et vivent souvent une multitude d’incertitudes et arrivent souvent au burn-out.

Qu’est-ce que le burn-out parental ?

En effet, la parentalité n’est pas à prendre à la légère, car il s’agit bien de la phase la plus importante et la plus dure à la fois dans la vie d’un parent. C’est la phase où il doit éduquer et modeler son enfant idéalement pour en faire une bonne personne ! Cela ne peut, cependant, être aussi facile et une situation de burn-out apparaît chez 5% des parents. Afin d’eviter cela, le coaching parental est un atout à ne pas négliger.

Le burn-out parental est un syndrome qui prend place chez les parents avec un excès de fatigue ou lorsqu’ils se sentent dépassés avec leurs enfants et commencent à douter de leur rôle en tant que parents. Des symptômes bien précis permettent de faire un diagnostic du burn-out. Il s’agit d’un profond épuisement qu’il soit psychique ou physique et le repos ne peut le soulager, d’un éloignement du parent de ses enfants avec une diminution de son affection pour eux et aussi une perte de la motivation de devenir un bon parent.

Le burn-out surgit souvent chez les parents plutôt perfectionnistes mais qui n’arrivent pas à atteindre la perfection dans la vie avec leurs enfants. Cela va donc causer des frustrations et du stress en permanence.

Comment guérir d’un burn-out ?

burn out parentalLe phénomène du burn-out est de moins en moins rare chez les parents qui subissent un stress parental. Ceux-ci n’osent pas en parler dans la plupart des cas. Le burn-out parental est souvent distingué chez les parents qui :

  • souffrent d’une fatigue extrême,
  • subissent un épuisement profond,
  • ne savent plus ce qu’ils font,
  • n’arrivent pas à réfléchir correctement,
  • ont l’impression que les tâches sont infinies et insurmontables,
  • n’arrivent plus à être à l’écoute des besoins de leurs enfants,
  • perdent la patience pour prendre soin des enfants et de leur éducation….etc.

Ce syndrome est diagnostiqué par des professionnels. Un parent ne peut pas arriver à une conclusion d’atteinte d’un burn-out parental, lui seul. Un parent en cas de détresse doit à tout prix en discuter avec son conjoint en premier lieu. Il s’agit d’une situation qui doit être immédiatement prise en charge afin d’éviter les conséquences extrêmes qui pourraient devenir vraiment néfastes sur le bienêtre du parent et la santé de la vie familiale. Des psychothérapies spécifiques sont mises en place lorsqu’il s’agit de burn-out parental. Elles peuvent parfois être complétées par un traitement avec des médicaments. Toutefois, réagir avant d’arriver à ne plus supporter ses enfants peut permettre aux parents d’éviter le burn-out. Les parents peuvent toujours essayer de prendre du temps pour s’occuper de soi, ne pas négliger leur fatigue et prendre soin de leur vie de couple afin de retrouver un certain équilibre et regagner confiance en soi.

Ce texte vise à expliquer que faire quand on ne supporte plus ses enfants

(Visited 17 times, 1 visits today)